top of page

KINO POP
PANAME

Actualité

visuel-JUIN24-site-et-cine.jpg

LE MOUVEMENT

Faire BIEN avec rien, Faire MIEUX avec peu,
Mais le faire MAINTENANT !

Né en 1999 au Québec, le mouvement Kino consiste à se réunir pour réaliser des films sans budget ni compétition, dans un esprit d’entraide et de bienveillance, et souvent  dans un temps limité, afin de générer l’adrénaline qui permet de surmonter la procrastination.


Sans budget
Plus que les autres arts, le cinéma est fondamentalement une industrie et un commerce. Il demande de l’argent, et donc du temps, pour convaincre des investisseurs, des diffuseurs, des commissions. Si bien qu’il se passe généralement de nombreuses années entre la naissance d’un désir de film, et son tournage. Contrairement à la littérature, la photographie, la musique, la danse ou la peinture, le cinéma n’est pas un art qui peut se pratiquer au quotidien.

Le Kino n’a pas vocation à se substituer au mode de production traditionnel du cinéma, mais à proposer autre chose. Une autre façon de faire des films, parallèle, complémentaire, qui permette aux réalisateurs, comédiens, techniciens de faire des films au quotidien, dans une forme plus libre et connectée à leur vie et ses élans, comme tous les jours l’écrivain écrit, le photographe photographie, ou le musicien joue. Un espace de liberté, un laboratoire où contrairement au monde industriel ou commercial, on a le droit de se tromper et d’échouer.


 
Sans compétition
Quelle que soit la forme que prennent les évènements Kino, il n’y a jamais aucune compétition : pas de Prix du Meilleur film, du Meilleur acteur, du Meilleur scénario. La seule récompense est personnelle et collective, de réussir à relever le Défi de réaliser un film dans le temps et les conditions imparties, le proposer à un public, et échanger avec lui ensuite après la projection.

C’est la « formule magique » du Kino, qui rend son fonctionnement singulier, et qui est une de ses raisons d’être : former une bulle de non-compétition et d’entraide, dans un monde fondé à tous les niveaux sur la compétition et la concurrence.

 

Entraide
Tous les participants s’engagent, dans la mesure de leurs possibilités, à aider, conseiller, participer à d’autres projets que les leurs, pour échanger leurs énergies, savoirs et savoir-faire, constituant une forme de monnaie d’échange se substituant à l’argent dont nous manquons.
 
 
Bienveillance
Le mouvement Kino croit en la possibilité d’interagir avec autrui sans violence verbale, physique ou psychologique, et pense que la colère, la frustration, la fatigue ou le désir ne peuvent en aucune manière justifier de tels comportements.
 
 
*    *    *


La cellule Kino Paname (devenue depuis Kino Pop Paname) a vu le jour en mars 2008 à Paris, et s’efforce génération après génération, sous des formes toujours renouvelées, de proposer un espace de création, d'échanges et de diffusion d’un cinéma fabriqué et pratiqué autrement.
Ses évènements sont accueillis depuis 2018 par le Christine Cinéma Club.
(4 rue Christine 75006 Paris)

 

bottom of page